Vous êtes intéressé par un mode de chauffage au bois, plus conviviale, plus écologique et surtout plus économique. Poêles, chaudières, cheminées, insert, il est difficile de faire un choix parmi tous ces modèles de chauffage au bois et de savoir lequel aura sa place dans son salon !

L’avantage du bois

Les bois est une énergie renouvelable, une ressource abondante qui couvre près de 30% du territoire en France soit une surface d’environ 15 millions d’hectares.

Le bois est une énergie inépuisable à la seule condition de reboiser au rythme de notre consommation. C’est aussi une énergie neutre au regard de l’effet de serre. Elle est économiquement stable et peu gourmande par rapport aux énergies fossiles.

Les pouvoirs publics proposent des aides financières afin de réduire le coût d’installation d’un appareil de chauffage au bois.

Qu’il soit utilisé comme chauffage d’appoint ou comme chauffage principale, il est toujours bon de se renseigner pour éviter les erreurs dans le choix d’un appareil de chauffage au bois tel une cheminée, une chaudière à granulés, un poêles à pellets. En suivant tous les conseils mis à votre disposition sur ce site, vous êtes sûr de trouver l’appareil adapté à votre maison, à vos goûts et à votre budget !

Quelles questions se poser avant d’acheter ?

Pour choisir l’appareil de chauffage au bois qui correspond au mieux à vos besoins, il est indispensable de vous poser quelques indispensables.

Chauffage principal ou chauffage d’appoint ?
Votre appareil de chauffage au bois sera différent en fonction son utilisation. Si vous partez dans l’optique qu’il soit un chauffage principal de votre maison, il vous sera conseillé d’utiliser un poêle de masse. En revanche, si vous avez besoin d’un chauffage d’appoint, un poêle à bûche fera amplement l’affaire.

Quel est la surface à chauffer ?
Il est important de vous tenir au calcul des professionnels du chauffage au bois que vous consulterez. En revanche, vous pouvez déjà identifier vos besoins.

Chauffer toute la maison avec un appareil de chauffage au bois dépendra de votre étude thermique. Dès que vous avez cette étude réalisez ce calcule :

D = G x V x Δt

Cette opération peut paraitre complexe pour certains d’entre vous, mais vous allez vite la comprendre.

  •  D = puissance de votre appareil
  • G = volume à chauffer (pour le calculer c’est surface en m² x hauteur plafond = volume à chauffer en m³)
  • Δt = est la différence entre température extérieure de base (-4°C) et consigne intérieure

Exemple de calcul

Vous avez une maison rénovée qui est plutôt bien isolé avec un coefficient de déperdition de 0,75 W/m3.°C, à Montpellier, elle fait 150 m² mais seulement la pièce à vivre, la cuisine et la chambre qui se situe à l’étage de la maison devront être chauffées (54 m² avec 2,5m de hauteur donc 135 m3) à 21°C.

D = G x V x Δt = 0,75 x 135 x (21 – (-4)) = 2531 W = 2,5 kW

L’appareil devra avoir une puissance nominale de 3 kW environ.

Deux critères important pour choisir son appareil

Pour faire le bon choix d’appareil de chauffage au bois, il y a deux critères à prendre vraiment en considération : le rendement, la puissance et l’esthétique.

Son rendement
Si son rendement est de 80 % par exemple, votre appareil restituera 80% d’énergie contre seulement 20% de perte. Plus l’appareil de chauffage au bois aura un rendement élevé, moins il consommera en combustible. Ce qui signifie aussi que son entretien sera réduit lui aussi, en effet avec un rendement réduit, l’appareil s’encrasse plus rapidement et le conduit d’évacuation des fumées aussi, et la pollution augmente. .

De plus pour être éligible au label Flamme Verte, un appareil doit avoir un rendement minimal de 70 %.

  • Une cheminée à foyer ouvert à un rendement de – de 10% pour une autonomie de seulement quelques heures.
  • Un poêle à buches à rendement entre 60 et 80% et une autonomie de 2 à 10 heures
  • Un insert ou un foyer fermé possède un rendement entre 70 et 85% pour une autonomie de 10 heures et plus
  • Un poêle à granulés à un rendement entre 80 et 85% pour une autonomie allant de 7 à 25 heures.

Sa puissance
Pas besoin de surdimensionné un produit. Si vous hésitez dans le choix de votre appareil, les vendeurs des magasins spécialisés seront vous conseiller un produit adapté en fonction  de vos besoins.

Bûches ou granulés ?

Maintenant que vous savez quelle puissance d’appareil il vous faut, vous allez découvrir la principale différence entre les types de chauffage : le combustible.

Bûches ou granulés ? Vous allez devoir faire un choix, car l’utilisation et le fonctionnement de l’appareil de chauffage sera différent selon le combustible.

Les appareils à bûches
Un appareil à bûches demande à ce qu’une personne soit présente pour l’alimenter en bois environ toutes les deux heures.

Les appareils à granulés
Pour un appareil à granulé, vous avez la possibilité de le recharger à l’avance. Avec suffisamment de granulés, l’appareil peut alors fonctionner automatiquement. Certain appareil permet la programmation de son lancement et de son arrêt automatiquement. Contrairement à un poêle à bûches, pour que cet appareil fonctionne, l’électricité est nécessaire.

Les labels et la réglementation

Avoir un appareil avec un label n’est pas une obligation, c’est une preuve de qualité comme le label Flamme verte qui vous atteste que l’appareil respecte les normes françaises et qu’il a un rendement minimum de 70%. Un système d’étoile a été mis en place depuis peu, il associe  l’optimisation du rendement énergétique et la réduction des émissions à effet de serre. Ce sont des repères que vous devez prendre en considération au moment de votre achat.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

CAPTCHA *