Déterminer l’emplacement de son futur appareil de chauffage au bois n’est pas toujours un exercice simple. De nombreux facteurs sont à prendre en compte. L’emplacement l’idéal serait de placer l’appareil au centre de l’habitation. Un grand nombre de critères spécifiques sont à prendre en compte, il est recommandé de passer par un professionnel qualifié pour assurer l’installation de votre appareil de chauffage au bois.

L’installation d’un insert

Installer un insert est utile que dans le cas où votre logement est muni d’une cheminée à foyer ouverte, de cette façon l’insert s’encastrera sans pour autant réaliser de gros travaux qui sont souvent onéreux. L’installation d’un foyer fermé est bien plus longue que pour celle d’un insert de cheminée puisqu’il est nécessaire de laisser un espace entre le mur et l’appareil. Si votre insert à plus de 10 ans, il est conseillé de le changer par un insert plus performant. En effet, un insert ancien aura un rendement d’environ de 50% alors que les nouveaux modèles pourront avoir un rendement jusqu’à 80%.

Pour une question de sécurité et afin d’éviter tout problème, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre insert de cheminée.

En revanche, dans le cas où votre maison ne possède pas de cheminée, le plus simple est de vous diriger vers un poêle à bois ou un poêle à granulés.

Comment installer un insert de cheminée soit même

L’installation d’un poêle

installation poêle à boisMême si installer un poêle n’est pas trop compliqué, des règles de sécurité doivent être respecter.

Un poêle à bois ou un poêle à granulés se raccorde traditionnellement sur un conduit d’évacuation des fumées, de type maçonné, souvent un conduit de cheminée préexistant.

Vous disposez d’un conduit de fumée existant mais qui n’est pas utilisé. C’est le moment idéal pour utiliser ce conduit même si quelques travaux de réhabilitation sont nécessaire (débistrage, tubage, isolation).

Petit rappel de sécurité: un conduit existant peut-être non conforme donc être dangereux.

Vous ne disposez pas de conduit de fumée. Il impératif d’en créer un. L’avantage qu’il y a quand il faut créer un conduit de fumée, c’est que vous pouvez choisir l’emplacement de votre poêle à bois. De cette façon, les contraintes du logement peuvent être prisent en considération ainsi que l’endroit où doit se situer le poêle à bois.

Déterminez ensuite la position de l’appareil en fonction des ces caractéristiques (certain poêle à bois sont conçu pour être fixé proche du mur ou non, rotatif ou non…) L’idéal serait de placer l’appareil au centre de la maison afin de mieux répartir la chaleur produite.

Un poêle à bois ou à granulés sont des appareils plutôt complexe et technique pour lequel il ne faut jamais négliger les règles de sécurité. C’est pourquoi il est recommander de faire appel à un professionnel qui garantira une installation en toute sécurité. De plus des aides financières peuvent vous être accordé pour l’installation à condition que l’appareil de chauffage au bois réponde à certains critères très exigeants de performances : des rendements supérieurs à 70% et des émissions de CO2 inférieures à 0,3%. On ne badine pas avec l’argent public : seuls les meilleurs poêles à bois/granulés ouvrent donc droit à des aides.

Comment installer un poêle à bois soi même

Pourquoi choisir un professionnel ?

installateur poêle à boisOn ne cessera jamais de le répéter, la pose d’un appareil de chauffage au bois doit respecter des règles et normes.  Il est préférable de faire intervenir un professionnel ayant le label Qualibois Air, ils sont informé des constantes évolution des réglementation. Cet installateur connaîtra les distances à respecter entre les murs et l’appareil, ou encore entre les éléments inflammables et le poêle. En fonction des obligations, il déterminera s’il faut ou non prévoir une amenée d’air.

Trouver un professionnel

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

CAPTCHA *